Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'oeil d'une blonde

L'oeil d'une blonde

Un blog journalistique écrit par une jeune femme blonde sur l'actualité en Bretagne dans un premier temps.


La Fédération du Pays de Dinan/St Malo du Parti Breton s'exprime sur le TAFTA et le CETA

Publié par La Fédération du Pays de Dinan/St Malo du Parti Breton sur 28 Octobre 2016, 23:55pm

Catégories : #TAFTA, #CETA, #Communiqué de presse

Le 28 octobre 2016, le Parlement de la Wallonie a finalement donné son accord pour la signature du CETA (1). Mais aujourd'hui, c'est une Fédération du Parti Breton qui réclame l'arrêt des négociations pour ce traité de libre échange ainsi que pour son cousin le TAFTA (2).

LA FEDERATION DU PAYS DE DINAN DU PARTI BRETON

RECLAME L’ARRET DES NEGOCIATIONS SUR LE TAFTA ET LE CETA

 

La Fédération du Pays de Dinan du Parti Breton se déclare hostile aux projets de traités de libre échange entre, d’une part l’Europe et les Etats-Unis (traité TAFTA ou TTIP), d’autre part entre l’Europe et le Canada (traité CETA) mais aussi au projet d'accord sur le commerce des services entre 50 pays dont l’Union Européenne (TISA). Ces projets de traités (déjà soumis à ratification en ce qui concerne le CETA) constituent un grave danger pour la Bretagne et au delà pour toute l’Europe, tant les conséquences seraient désastreuses pour l’économie, l'agriculture (produits d'origines protégées, OGM, poulets chlorés, bœufs aux hormones...), les avancées sociales, la santé, l’environnement (gaz de schistes… ) et dans bien d’autres domaines encore. Tant pour les projets en cours de négociation (TAFTA et TISA) que pour l’accord CETA, les conditions d’accès aux documents ne permettent pas d’engager un débat public, contrevenant en cela aux principes démocratiques les plus élémentaires.

De par le démantèlement des normes et réglementations nationales au moyen d’un processus de « coopération réglementaire » et la création d’une cour de justice privée (rebaptisée ICS), ces projets de traités visent non seulement à s’attaquer aux droits de douanes mais surtout aux «barrières non tarifaires», c’est-à-dire toutes les règles sur la production, la consommation, la protection de l’environnement et de la santé… Ces réglementations fixées par nos gouvernants démocratiquement élus pourront être remises en cause par des firmes privées. Elles seront ainsi en mesure d’attaquer un Etat ou une collectivité devant une «juridiction privée» si elles s'estiment lésées par une politique publique et ainsi obtenir de lourds dédommagements aux frais du contribuable.

Dans le domaine agricole, grand perdant de ces négociations, les Européens n’ont rien à gagner tant les méthodes d’exploitation et les habitudes de consommation sont différentes entre les deux continents. Les Etats-Unis et le Canada n’entendent lâcher aucun lest sur leurs exigences, leur seul objectif est de s’ouvrir au marché européen sans toutefois ouvrir leurs marchés aux entreprises européennes.

Aussi, la fédération du Pays de Dinan du Parti Breton se félicite de l’annulation du  projet de traité CETA, qu’elle espère définitive, et réclame l’arrêt pur et simple des négociations devant aboutir à ce genre d’accords.

 

Pour la Fédération du Pays de Dinan / St Malo

du Parti Breton,

Le secrétaire

 

1. Le CETA (Canada-EU Trade Agreement) est un vaste accord commercial négocié depuis 2009 entre le Canada et l'Union Européenne.

2. Le TAFTA (Trans-Atlantic Free Trade Agreement) est un projet d'accord commercial entre les Etats-Unis et l'Europe dont le 2ème cycle de négociation a commencé en octobre 2013.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents